Accueil

La Plateforme AuRA des MJC est une instance régionale à laquelle sont affiliées les Associations Territoriales et les Unions Départementales de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

En 2022, la Plateforme affilie 168 associations locales sur les 212 présentes dans la région et représentent plus de 100 000 adhérents individuels :

Le réseau est organisé en six associations ou unions départementales et bi-départementales (AD/UD) :
Association Départementale MJC de l’Isère (38)
Association Départementale des MJC de la Loire (42)
Association Départementale des MJC des Savoie (73/74)
Réseau Rhône · Ain · Saône (R2AS) – Union Territoriale des MJC (69/01/71)
Union bi-départementale des MJC en Drôme Ardèche (26/07)

La Plateforme et les AD/UD qui la constituent portent des actions régionales comme le BAFA, le Service Civique, le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire), les Junior Association ou le Pass Culture.

Les AD/UD sont animées par des chargés de mission ou des co-directeurs qui assurent une relation permanente et de proximité avec les MJC sur leur territoire. Ils favorisent les collaborations, proposent parfois une assistance technique (paye), organisent des évènements culturels fédérateurs, créés des espaces de travail en commun, représentent les MJC auprès des instances départementales (Conseil Généraux, CAF).

Les principales missions de la Plateforme :
• Permettre un espace d’échanges, de rencontres, de concertations au niveau régional et départemental.
• Assurer une fonction d’opérateur sur le Service Civique et porter différents services comme le BAFA, le pass Culture et les malles pédagogiques.
• Établir le lien régional entre les MJC et la Confédération des MJC de France (CMJCF).

Depuis janvier 2022,la Plateforme AuRA des MJC est habilitée comme organisme de formation BAFA* sous l’agrément régional délivré par la
Délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES).

* En savoir plus sur le  Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur

MJC de France

Un réseau pour co-construire des projets locaux au service de l’intérêt général

Aujourd’hui les MJC cultivent en commun des originalités de fonctionnement démocratique, de professionnalisme engagé et de partenariats publics. Elles forment un élément essentiel de la vie sociale, culturelle et économique d’un territoire de vie. Elles relient ainsi quotidiennement les citoyens à « la chose publique ».
Pour cela, elles associent des citoyens, des citoyennes volontaires et des élus et élues territoriaux pour administrer et animer un projet local de « vivre ensemble », et s’appuient sur des professionnels et des professionnelles engagés pour accompagner et mettre en œuvre les actions. Elles promeuvent la co-construction des politiques publiques et elles y participent en tant que partenaires dans le respect de leurs valeurs.
Elles défendent un développement humain respectueux de l’environnement et attentif aux besoins des générations futures.
Elles affirment leur attachement au travail en réseau, à la définition en commun des grandes orientations par les élus et les élues bénévoles et les professionnelles et les professionnels et au respect de l’autonomie de chaque échelon.
Depuis le 30 avril 2022, les 1000 MJC de France sont regroupées au sein d’un seul réseau national, MJC de France, confédération constituée d’entités régionales.

Nos engagements

  • Favoriser l’autonomie, l’émancipation, l’épanouissement et la prise de responsabilités des personnes pour participer à la construction d’une société plus solidaire par l’éducation et la culture,
  • Viser à ce que toutes et tous deviennent des citoyennes et des citoyens actifs et responsables d’une communauté vivante,
  • Promouvoir les initiatives et actions avec et pour les jeunes,
  • Animer des lieux d’expérimentation, d’innovations sociales et de pratiques citoyennes propres à faire vivre les valeurs de la République,
  • Respecter le pluralisme des idées sans attache à un parti, un mouvement politique ou syndical, une confession,
  • Garantir le principe de laïcité,
  • Encourager le dialogue et le débat dans le respect des convictions personnelles,
  • Agir pour la reconnaissance et la promotion des droits culturels des personnes,
  • Lutter contre toute forme de discrimination.

Quelques chiffres :

1000

associations locales

1 MJC sur 2

en milieu rural

400 000

adhérentes et adhérents

1000

lieus de vie pour approfondir le  vivre et le faire ensemble

 

1000

lieux d’expérimentation,
d’innovation sociale
et de pratiques citoyennes

1 MJC sur 5

en QPV

 

850

collectivités locales
partenaires

Une organisation
en réseau au plus proche
des territoires avec
16 réseaux régionaux

4 millions

de personnes dont
1 sur 2 a moins de 26 ans